Le Consentement - Analyse du livre

de

5/5 (1 évaluation)

À propos de l'analyse de livre sur Le Consentement

Le Consentement est le tout premier texte de Vanessa Springora paru en janvier 2020. L’écrivaine connait bien le monde de la littérature et de l’édition, elle y travaille depuis plusieurs années et occupait jusqu’à peu le poste de directrice des Éditions Julliard. Le Consentement est une autobiographie de la vie de Vanessa Springora où elle revient notamment sur sa relation pédophile avec l’auteur Gabriel Matzneff, elle avait alors entre 13 et 14 ans et lui 49 ans quand ils ont commencé à se fréquenter.

Le Consentement est une manière pour Vanessa Springora de dénoncer la relation toxique qu’elle a entretenue avec l’écrivain, ses penchants pédophiles, son gout prononcé pour les jeunes garçons et les jeunes filles. Dans le livre, Vanessa et Gabriel ne sont que V. et G., mais leur histoire, elle, est bien vraie.

Le Consentement fonctionne pour Vanessa Springora comme une catharsis de son vécu et une forme de libération, emprisonnant son agresseur dans un livre. Le livre est aussi spécifique de par sa nomenclature littéraire, il oscille entre l’autobiographie et la fiction, certains de ses passages relevant purement de la subjectivité de Vanessa Springora et de son ressenti. Cette ambivalence littéraire se retrouve aussi dans le point de vue que l’autrice prend pour raconter son histoire et les abus pédophiles dont elle a été accablée. Elle se sent à la fois complice et victime.

La fiche littéraire du Consentement suit une logique d’analyse suivante. Tout d’abord, elle recontextualise brièvement l’œuvre de Vanessa Springora et résume l’intrigue de l’histoire selon les grandes étapes de la vie de l’autrice. Ensuite, les personnages principaux et secondaires du Consentement font l’objet d’une analyse approfondie quant à leurs personnalités et à leurs caractéristiques spécifiques. S’ensuivent trois clés de lecture permettant d’appréhender davantage le roman : l’autobiographie et la fiction, entre réel et littérature, qui permet de comprendre la démarche dans laquelle Vanessa Springora a décidé de raconter son témoignage et le traumatisme qu’elle a vécu, l’affaire Matzneff, pour recontextualiser l’histoire, et la pédophilie, thématique centrale du Consentement. Enfin, l’analyse du Consentement se clôt sur une série de questions ouvertes, pour aller encore plus loin dans votre analyse personnelle du texte.

Structure de cette analyse du livre

  • Le Consentement (3 pages)

    Ou la dénonciation de la pédophilie

  • Vanessa Springora (2 pages)

    Éditrice, écrivaine et réalisatrice française

  • Résumé (5 pages)

    La jeunesse et l'insouciance
    Le regard des autres
    La désillusion et la déprise
    Passer à une autre chose et faire sa catharsis

  • Étude des personnages (5 pages)

    V.
    G.
    La mère de V.
    Le père de V.

  • Clés de lecture (9 pages)

    Entre autobiographie et fiction
    L'affaire Gabriel Matzneff
    La pédophilie

  • Pistes de réflexion (2 pages)

    Quelques questions pour approfondir sa réflexion...

  • Pour aller plus loin (1 pages)

    Édition de référence
    Études de référence

Que puis-je trouver dans cette analyse sur Le Consentement

Dans cette fiche de lecture, vous trouverez d'abord une présentation générale du récit autobiographique Le consentement et des thématiques abordées, suivie de la biographie de son auteure, Vanessa Springora. L'analyse se poursuit avec un résumé détaillé et structuré de l'histoire, ainsi qu'une étude approfondie des personnages principaux, qui ne sont jamais nommés que par leur initiales. Ensuite, cette fiche vous propose d'envisager le récit sous différents angles par le biais de trois clés de lecture, en analysant entre autres les thématiques du viol et de la pédophilie et en remettant l'affaire Gabriel Matzneff en contexte. Enfin, vous pourrez approfondir l'analyse avec des questions ouvertes servant de pistes de réflexion.

À propos du livre Le Consentement

Le Consentement est un roman autobiographique qui se focalise sur une partie de la vie de son autrice qui est aussi sa narratrice, Vanessa Springora. Tout au long du roman, l’écrivaine se cache derrière la graphie V. Elle revient sur son enfance et son adolescence, dans les années 1980, période où elle est élevée par une mère divorcée qui travaille dans le monde de l’édition et lui fait découvrir les spécificités de ce milieu et l’élitisme qui peut parfois y régner.

Dès son plus jeune âge, marquée par l’absence de son père et, par conséquent, attirée inexorablement par toute figure masculine qui pourrait combler son manque, V. découvre prématurément sa sexualité. À treize ans, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse et le penchant pédophile avide pour la jeunesse. Dès le premier regard, elle est attirée par ce cinquantenaire, qui lui porte de l’attention et la courtise.

Nait alors une relation entre une jeune fille et un homme âgé, la première désillusionnée et naïve, le deuxième manipulateur et pervers narcissique. Les années passant, V. finira par se rendre compte de la toxicité de sa relation et combien son amour l’a aveuglé. La rupture est difficile. Adulte, V. souffre encore de cette relation qui la hante tous les jours de sa vie. Il est difficile de parler de ce qu’elle a vécu et de reconnaitre qu’elle a été manipulée. Il est difficile de s’en sortir. Pourtant, l’écrivaine semble avoir trouvé la solution, c’est en écrivant qu’elle trouve sa rédemption et dénonce la pédophilie dont elle a été victime.

Le Consentement est le premier livre de Vanessa Springora, qui connait bien le monde littéraire puisqu’elle a travaillé plusieurs années dans des maisons d’édition françaises. La publication de son livre a créé une véritable polémique, car même en cachant derrière « G. » la personne avec laquelle elle a eu une relation pédophile, le lecteur peut facilement identifier l’écrivain qui se cache derrière la lettre : il s’agit de Gabriel Matzneff. Ses penchants pédophiles et son attirance pour les jeunes garçons et les jeunes filles mineures étaient jusqu’alors acceptés dans la sphère littéraire. Mais la publication du Consentement, début 2020, est venue changer la donne. La Justice française a ouvert une enquête sur l’auteur, accusé de viols sur mineurs, qui aujourd’hui est toujours en cours et a été alimentée de nombreuses autres plaintes de femmes se disant victimes de l’écrivain.

Le Consentement a été salué par la critique littéraire et par les lecteurs, il a notamment été récompensé du prix Jean-Jacques Rousseau de l’autobiographie et du Grand Prix des Lectrices Elle 2020.

Partager cette analyse

http://css.lepetitlitteraire.fr/analyses-litteraires/vanessa-springora/le-consentement/analyse-du-livre Copier

Évaluations

1 avis sur cette analyse

Ces analyses du livre "Le Consentement" pourraient également vous intéresser

Pourquoi s'abonner ?

Avec l'abonnement lePetitLitteraire.fr, vous accédez à une offre inégalée d’analyses de livres :

1814 PDF
d’analyses de livres à télécharger
Rédigées par des profs
et validées par un comité éditorial

Réussis tes études avec des analyses faites par des professeurs !

Dès 0,99 € par fiche de lecture

Découvrir l'abonnement